Sophrologie et hypnose dans l’accompagnement de la stérilité et de l’infertilité

Stérilité Infertilité

En France, environ un couple sur huit consulte en raison de difficultés à concevoir un enfant. Dans trois quarts des cas, l’infertilité est d’origine masculine, féminine, ou elle associe les deux sexes. Dans 10 à 25% elle n’est pas attribuable à un défaut spécifique d’un des deux partenaires. Une prise en charge médicale peut résoudre un certain nombre de cas d’infertilité et la procréation médicalement assistée permet de contourner la plupart des difficultés.

L’infertilité est la difficulté à concevoir un enfant. La probabilité de survenue d’une grossesse au cours d’un mois ou d’un cycle menstruel, chez un couple n’utilisant pas de contraception, est de l’ordre de 20 à 25%. On parle d’infertilité en cas d’absence de grossesse malgré des rapports sexuels non protégés pendant une période d’au moins 12 mois (selon l’Inserm).

 L’infertilité masculine

Les problèmes de fertilité masculine sont dues en premier lieu à une absence totale de spermatozoïdes dans le sperme ou à une trop faible production. Les spermatozoïdes peuvent également être malformés ou immobiles. Ils ne peuvent alors plus rejoindre l’ovocyte et le pénétrer. En cas d’éjaculation rétrograde, le sperme est envoyé vers la vessie et non pas vers l’extérieur. Certains facteurs environnementaux, comme l’exposition trop fréquente aux pesticides ou à des fortes températures ( saunas, jacuzzis ), peuvent affecter la production des spermatozoïdes. Des troubles plus généraux comme l’obésité, la consommation excessive d’alcool ou de tabac limitent aussi la fécondité masculine. Enfin, certains traitements anticancéreux comme la chimiothérapie et la radiothérapie impactent parfois la production de spermatozoïdes.

L’infertilité féminine

Les problèmes de fertilité chez la femme sont d’origine diverse. Il peut y avoir pour certaines des anomalies d’ovulation. L’ovulation peut être absente ou de mauvaise qualité. Aucun ovocyte n’est alors produit et la fécondation ne peut donc pas avoir lieu. Parfois l’embryon ne peut pas migrer jusqu’à la cavité utérine lorsque les trompes de Fallope sont obstruées. La femme peut souffrir d’endométriose, d’un fibrome utérin ou d’un syndrome des ovaires polykystiques. Il peut aussi y avoir une incompatibilité entre la glaire cervicale et les spermatozoïdes. Des médicaments, comme des traitements anticancéreux, peuvent être à l’origine d’infertilité. Des problèmes de thyroïde ainsi qu’une hyperprolactinémie peuvent également en être responsables.

Des facteurs psychiques sont également incriminés, notamment le stress. Il pourrait agir au niveau du cerveau en altérant la production de neurohormones et/ou des hormones gonadotropes dans le système hypothalamo-hypophysaire. Les chances de fécondation seraient diminuées de près de 40% chez les femmes présentant un niveau de stress élevé au moment de la fécondation.

Le diagnostic

Les spécialistes conseillent de consulter après 12 à 18 mois de rapports sexuels réguliers et sans contraception. Il peut être nécessaire de consulter plus rapidement si la femme est âgée de plus de 35 ans et/ou si le couple présente des antécédents médicaux pouvant induire une infertilité.

La première démarche est d’en parler au gynécologue, qui suit habituellement la femme. Ce dernier décidera selon le cas de chaque couple de l’orienter vers un spécialiste de l’infertilité ou un centre d’assistance médicale à la procréation. Il est indispensable que les deux membres du couple soient présents lors de cette première consultation, qui servira de point de départ à la prise en charge éventuelle.

Les traitements

En cas de pathologies ou de troubles métaboliques, différents conseils et traitements spécifiques du trouble à l’origine de l’infertilité peuvent être utilisés pour améliorer la fertilité : arrêt tabagique ou autres substances, perte de poids en cas d’obésité, ou prise de poids si nécessaire, alimentation saine, activité physique, gestion du stress. Des traitements hormonaux peuvent être indiqués, par exemple pour stimuler l’ovulation.

La procréation médicalement assistée (PMA) permet également de contourner des problèmes d’infertilité. Si elle ne permet pas de remédier aux causes de cette infertilité, elle favorise l’obtention d’une grossesse par manipulation in vitro des gamètes mâles et femelles.

La fécondation in vitro a notamment résolu un grand nombre des problèmes graves d’infertilité masculine : avec cette technique, seuls quelques spermatozoïdes mobiles sont nécessaires pour obtenir des embryons. Elle consiste en effet à sélectionner un spermatozoïde, puis à l’injecter directement dans l’ovocyte.

Le traitement chirurgical est parfois préconisé lorsqu’il existe une cause « opérable » : fibrome utérin, obstruction d’une trompe de Fallope, endométriose…

La sophrologie et l’hypnose pour accompagner

La sophrologie, l’hypnose peuvent accompagner le processus médical. J’ai reçu dans mon cabinet des femmes qui étaient dans un parcours médical difficile, de plus en plus stressant. En quelques séances elles ont pu évacuer des événements stressants (ou même traumatisants) parfois d’un passé lointain… Elles se sont réappropriées leur corps, qui était en souffrance, qui pouvait être devenu juste un outil, ou même étranger. Nous avons fait un parcours pour évacuer le stress et retrouver l’essentiel : les sentiments, l’amour dans le couple, le désir d’enfant… Les résultats ont été probants.

 Sources :

  •  L’Inserm
  • L’infertilité. Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français. Communiqué de presse. Consulté le 25 avril 2017.
  • L’infertilité. CHU de Toulouse. Mis à jour en 29 octobre 2004.
  • Stérilité ou infertilité. AMELI Santé. Mis à jour le 15 février 2016.
  • Les causes de l’infertilité. Assistance médicale à la procréation. Procréation-médicale.fr. Consulté le 25 avril 2017.
  • Les examens chez la femme. Assistance médicale à la procréation. Procréation-médicale.fr. Consulté le 25 avril 2017.
  •  Assistance médicale à la procréation. CHU de Toulouse. Mis à jour le 24 janvier 2005.
  • L’insémination artificielle avec sperme du conjoint. CHU de Toulouse. Mis à jour le 29 octobre 2004.
  • Insémination artificielle. Assistance médicale à la procréation. Procreation-medicale.fr. Mis à jour en novembre 2014.
  • Fécondation in vitro. Assistance médicale à la procréation. Procreation-medicale.fr. Mis à jour en novembre 2014.
  • La fécondation in vitro. CHU de Toulouse. 29 octobre 2004.
  • Dons de gamètes et d’embryons. CHU de Toulouse. Mis à jour le 25 janvier 2005.
  • Dons d’ovocytes. CHU de Toulouse. Mis à jour le 25 janvier 2005. Assistance médicale à la procréation. CHU de Toulouse. Mis à jour le 24 janvier 2005.
  • L’insémination artificielle avec sperme du conjoint. CHU de Toulouse. Mis à jour le 29 octobre 2004.
  • Insémination artificielle. Assistance médicale à la procréation. Procreation-medicale.fr. Mis à jour en novembre 2014.
  • Fécondation in vitro. Assistance médicale à la procréation. Procreation-medicale.fr. Mis à jour en novembre 2014.
  • La fécondation in vitro. CHU de Toulouse. 29 octobre 2004.
  • L’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes. CHU de Toulouse. Mis à jour le 25 janvier 2005.
  • Dons de gamètes et d’embryons. CHU de Toulouse. Mis à jour le 25 janvier 2005.
  • Dons d’ovocytes. CHU de Toulouse. Mis à jour le 25 janvier 2005. Assistance médicale à la procréation. CHU de Toulouse. Mis à jour le 24 janvier 2005.
  • L’insémination artificielle avec sperme du conjoint. CHU de Toulouse. Mis à jour le 29 octobre 2004.
  • Insémination artificielle. Assistance médicale à la procréation. Procreation-medicale.fr. Mis à jour en novembre 2014.
  • Fécondation in vitro. Assistance médicale à la procréation. Procreation-medicale.fr. Mis à jour en novembre 2014.
  • La fécondation in vitro. CHU de Toulouse. 29 octobre 2004.
  • L’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes. CHU de Toulouse. Mis à jour le 25 janvier 2005.
  • Dons de gamètes et d’embryons. CHU de Toulouse. Mis à jour le 25 janvier 2005.
  • Dons d’ovocytes. CHU de Toulouse. Mis à jour le 25 janvier 2005. Les examens chez l’homme. Assistance médicale à la procréation. Procréation-médicale.fr. Consulté le 25 avril 2017.
  • Assistance médicale à la procréation. CHU de Toulouse. Mis à jour le 24 janvier 2005.
  • L’insémination artificielle avec sperme du conjoint. CHU de Toulouse. Mis à jour le 29 octobre 2004.
  • Insémination artificielle. Assistance médicale à la procréation. Procreation-medicale.fr. Mis à jour en novembre 2014.
  • Fécondation in vitro. Assistance médicale à la procréation. Procreation-medicale.fr. Mis à jour en novembre 2014.
  • La fécondation in vitro. CHU de Toulouse. 29 octobre 2004.
  • L’injection intracytoplasmique de spermatozoïdes. CHU de Toulouse. Mis à jour le 25 janvier 2005.
  • Dons de gamètes et d’embryons. CHU de Toulouse. Mis à jour le 25 janvier 2005.
  • Dons d’ovocytes. CHU de Toulouse. Mis à jour le 25 janvier 2005.
Partager

Contact
06 66 55 15 28

Prendre rdv sur

Horaires
Lundi à Vendredi : 9h – 20h
Samedi : 9h – 13h

2 Cabinets
28, rue Johan Strauss
31400 Toulouse

2, place Saint Prim
31290 Avignonet Lauragais

Siret 483 970 612 00022